Cap sur le Pacifique! (fr/en)

J30-37 (2 au 9 avril) Oaxaca>Mazunte>Huatulco>Huamelula  372 km, total cumulé 1192 km

Photo de famille lors de mon départ sur la place devant l’église du barrio Jalatlalco avec Alejandro, Juanita, Reyna. Family picture when I’m leaving with the bicycle cleanest as ever.

DSC00625Après une semaine pleine de découvertes à Oaxaca, je mets le cap sur la côte Pacifique que l’on m’a chaudement recommandée. Comme il fait plus de 30° en journée, j’essaye de partir tôt (8h) et me prend un bon jus d’orange en sortant de la ville. After a week full of discoveries in Oaxaca, I’m heading to the Pacific coast as I’ve been strongly recommended. As the temperature is more than 30° during the day, I leave at 8am and have an orange juice in the outskirts of the city, at this big fruit dealer.

DSC00628J’avale assez rapidement les 40 premiers kilomètres, bordés d’arbres en fleurs… I accomplish quite rapidily the first 40 kilometers, surrounded by floroushing trees…

DSC00629…puis de plaines arides. Au loin j’aperçois les montagnes qui m’attendent le lendemain. Or arid lands. Far away I can see mountains waiting for me tomorrow.

DSC00639Je prends une pause devant la marie d’Ocotlan et visite à l’intérieur une galerie de peintures. I have a break in front of Ocotlan city hall and visite inside a painting gallery.

DSC00631Le soir j’arrive à Miahuatlan comme je le pensais, et demande sur la place principale à un policier un endroit sûr où camper. Il m’envoie à l’auberge municipal accolée à l’hôpital qui héberge gratuitement des femmes enceintes et leur famille. Il n’y a plus de place à l’intérieur, mais on me laisse camper dehors et me prête un matelas qui suffit à faire mon bonheur. En effet installée derrière le bâtiment, je suis tranquille et peux disposer des installations. On the eveing I arrive at Miahuatlan as I thought, and ask on main square to a policeman a safe place to camp. He send me to the municipal inn sticked on the hospital which hosts freely pregnant women and their relatives. No more space but they give me a matress which made me so happy. Because under my tent set behind, i’m comfy and can use the facilities.

DSC00647Le lendemain les choses sérieuses commencent avec la traversée d’une série de montagnes qui me séparent de l’océan. On the next day hard things begin with a mountain chain to cross to reach the ocean.

DSC00649Je grimpe petit à petit de 1200m jusqu’à un premier col à 1900m. Il fait déjà dans les 30° mais je m’y suis habitué ces derniers jours et bois régulièrement. I climb progressively from 1200m to a first pass at 1900m. It’s already around 30° but I got used to these last days and drink regularly.

DSC00654

et plus tard un autre à 2600m appellé El Manzanal (le pommier) en raison des arbres fruitier qui y poussent. Je me retrouve dans les nuages qui étrangement ne se mettent pas sur la chaussée. And later another one called El Manzanal (the apple tree) at 2600m because of fruty trees growing there. I found myself again in the clouds who surprisingly don’t invade the road.DSC00671Le soir je trouve un endroit où dormir en demandant à cet épicerie idéalement située au sommet d’un col, où je dévore un sandwich. Mon habitation se trouve dans la petite maison du haut. On the evening I find a place to sleep asking to this grocery idealy located at the top of a pass, where I eat up a sandwich. My appartment is in the upper little house.

DSC00676et compte tout ce qui faut : lit, électricité, douche. It counts with everything I need : bed, electricity, shower.

DSC00680Le lendemain « pura bajada » comme ils disent (« que de la descente »), heureusement car j’ai les jambes lourdes. Par moment je passe ces espèces de « péages sauvages » où des jeunes filles tendent une corde et demandent une contribution aux automobilistes pour l’entretien de la route. On the next day « pura bajada » as mexican say (which means pure downhill), happily because my legs are tired. Sometimes I cross these kind of « unauthorized toll » where young ladies stretch a rope and ask for a compensation to car drivers for maintaining the road.

DSC00689Je m’arrête prendre une eau de guanabana bien fraiche, un fruit qui pousse en zone tropicale et qui à l’a couleur blanchâtre de la noix de coco. I have a fresh guanabana water, a tropical fruit which has the same white color as coco.

DSC00688Enfin après des heures d’efforts, j’arrive sur la côte à Mazunte ! Finaly after hard working I reach the coast and the town of Mazunte !

DSC00692Cette petite station balnéaire tient son charme à sa végétation, ses rochers, et au fait qu’elle n’a pas été bâtie de grands hotels et immeubles, malgré une affluence touristique grandissante surtout en cette « semana santa » (Paques). This small resort is charming for its vegetation, rocks, and because it hasn’t been built by hotels and big buildings, in spite of a growing touristical demand especially on this easter holiday time.DSC00711De l’autre côté de la baie on peut contempler de superbes couchés du soleil. On the other side of the bay it’s possible to admire wonderful sunsets.

DSC00749 Mazunte abrite également le centre mexicain de la tortue, où l’on peut observer en captivité 7 des 9 espèces mondiales de tortues de mer qui viennent nidifier et pondre sur ces côtes et apprendre sur leurs modes de vie. Mazunte is also hosting the mexican center of turtle, where you can observe in captivity 7 of the 9 mondial species of sea turtles which come laying their eggs in the sand and learn about their way of life.

Depuis que je suis arrivé sur la côte j’ai roulé plusieurs journées sous les 30-35°. Lorsque je pars au lever du jour il fait 25°, puis de 12h à 17h c’est la fournaise. Je ne pensais pas pouvoir rouler avec une telle chaleur, mais finalement je m’y habitue en évitant la chaleur du milieu de journée (si besoin je m’arrête) en buvant beaucoup et en m’aspergeant d’eau.
Since I’m on the coast I rode several days under 30-35°. At the coolest of the day when I start it’s about 25°, then from 12h to 17h it’s furnace. I didn’t thought I could ride by such a heat but finally I got used to, avoiding middle day heat (if necessary I stop somewhere), drinking abundantly and spraying myself of water.

DSC00756Quel soulagement de trouver ce poste à « aguas frescas (eaux fraiches fruitées). D’abord je me prend un verre de Sandia (pastèque) puis on discute et la dame m’en ressert un, puis un autre du seau de gauche (tamarindo) et enfin des graines de citrouilles salées. It’s great to find this fresh and fruity waters dealer. First I have a glass of watermelon, then we talked together and the lady offered me another one, and another one from the left bucket (tamarindo, fruit of a tree) and some salty pumpkin seeds.

DSC00758Finalement j’arrive à la Crucecita dans la baie de Huatulco dans un centre communautaire autogéré par une dizaine de jeunes appellé Tilcoatl (serpent de quelque chose) à l’heure du déjeuner. Au lever du jour on part faire de la plongée dans une eau à 25°, on a vu une tortue Carey et des coraux. I finally arrived at Crucecita in Huatulco bay in a self managed communitary center by a dozen of guys called Tilcoatl (snake) for lunch. At sunrise we went to snorkel in a 25° water, we saw a Carey turtle and corals.

DSC00766Comme je suis invité à un mariage le samedi, je dois partir en sachant qu’il faudra faire un bout en stop ou autobus vu la distance. Je passe des champs de papayes pour la première fois, ceux là sont très bas. As I’m invited to a wedding on saturday, I have to leave knowing that I couldn’t reach it without transportation. I pass papaya fields for the first time, these ones are quite low on the ground.

DSC00767Mon repas du soir tient dans une grande tortillas appellée tlayudas avec du fromage, de la viande, du chorizo et des petits légumes accompagnée de son « agua de jamaica » (eau saveur fleur d’hibiscus). My diner is composed of a big tortilla called Tlayudas with cheese, meat, chorizo and vegetables inside, accompagnied of a hibiscus water.

DSC00769J’ai laissé ma tente sous le kiosque en plein centre ville avec la permission de la mairie de Huamelulas. Derrière le lampadaire se trouve une garnison de l’armée qui m’assure une surveillance H24. I left my tent under the kiosk downtown in Huamelulas under the permission of the city hall. Behind the light is an army garrison watching my stuffs.

DSC00774

Publicités

5 réflexions sur “Cap sur le Pacifique! (fr/en)

  1. Petite suggestion d’une mère qui se demande comment tu avales ces km de montagne par 30° : ta gourde en plastique jaune, fixée sur le cadre de ton vélo, si tu l’enfilais dans une chaussette que tu maintiendrais mouillée, tu aurais de l’eau fraiche – c’est le principe de la réfrigération par l’évaporation. Bonne route mon poulet

    J'aime

    • Effectivement ca pourrait bien aller avec le bidon mais je me ravitaille assez régulièrement et puis même tiède ca reste de l’eau.Sinon en montagne il fait moins et les descentes rafraichissent.

      J'aime

      • allez notre champion, on te suit, on t’encourage, on t’aime, on en parle aux copains, bref on est fier de son cher neveu
        tantine MARCOS

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s