J’ai passé le PADI à Taganga

J190>195, du 9 au 14 septembre 2015, Baie de Taganga, kilomètres O, petites bulles 10000

J’ai retrouvé Anthony rencontré au Nicaragua à Taganga, village de pêcheurs touristique situé dans la baie voisine de Santa Marta pour passer notre premier baptême de plongée en bouteille, le PADI Open Water reconnu mondialement. Ça tombe bien je fête mes 28 printemps le 11 et mes 6 mois de voyage à vélo le 13, deux bonnes raisons de se faire plaisir !
DSC02652Tout d’abord il y eut une journée sur place à démarcher les agences en mode recherche d’appart. Après un bon poisson dégusté en bord de mer, nous avons confirmé auprès de l’agence Octopus Dive Center en raison du « night dive » inclus dans le package (plongée nocturne). Total 650 000 pesos colombiens, soit 185€, pour 7 plongées (6 de jour + 1 de nuît) allant jusqu’à 18 mètres de profondeur encadrées par une instructrice (Katalina) ainsi que la formation théorique préalable passée dans les locaux d’Octopus et la carte PADI (sous réserve de réussite bien entendu) attestant du deuxième niveau de plongée (Diver level 2 – Autonomous Diver Standart) et reconnue à l’internationale.

DSC02663

Après avoir validé la partie théorique assez chiante (quizz de type QCM de 100 questions avec visionnage d’un dvd…c’est un peu comme passer son code), nous sommes parés pour la pratique ! euh quoique un matin il y eut une pluie diluvienne qui nous a fait annuler la session. Comme les rues ne sont pas goudronnées, cela créé une grosse coulée d’eau marron qui charrie tous les déchets dans la mer.

11937444_10153295017615547_4990354445279804044_o Ce n’est que partie remise le lendemain avec ce vieux 4×4 qui part mettre le bateau à l’eau.DSC02666Ça gaze sur le bateau ! En premier plan se trouve Catalina notre instructrice pendant les 3 jours.

11953347_829880030464598_7016887088871045088_o« Okay ? Okay!« , le language des signes sous marin est assez restreint mais important à connaître. Je porte sur le dos un BCD (Buoyancy Control Device), gilet qui sert à régler la flottabilité en lui injectant ou retirant de l’air. Au total il y a quatre tuyaux branchés à la bouteille d’air comprimé faisant 3000 psi soit 207 bars : le régulateur en bouche, un de secours jaune pour son partenaire, un relié au BCD, et un manomètre indiquant l’air restant dans la bouteille et la profondeur de plongée. On utilise le tuba lorsqu’on flotte à la surface pour ne pas prendre dans la réserve d’oxygène. Pret pour la mise à l’eau ! Pour info voilà quelques espèces qu’on croiser dans les profondeurs du parc Tayrona.

 10688025_829879997131268_3889486415265272603_o  DSC02661

Instant magique, pouvoir se déplacer en 3D avec des poissons autour. Sur la deuxième photo je suis avec une muraine !

 11999677_829880257131242_4875172502257488658_o  11538127_829880563797878_5227140816981803039_o

Par moment c’était festival ! Antho fait l’étoile au beau milieu d’un banc de bonites. On a également pourchassé une tortue le dernier jour, à tel point que notre instructeur nous a rappelé au son de sa petite cloche :D.

11952910_829880570464544_7428162805980955072_oNous terminons la journée par une balade sur les flancs des collines autour de la baie où abondent les cactus.

11947767_870593246364346_1322087210894304652_o

Publicités

Une réflexion sur “J’ai passé le PADI à Taganga

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s